METEO FRANCE La Réunion

Vigilance

Carte de vigilance

Vigilance Météo
Phénomènes dangereux

<<<Consultez la carte

 

Pas d'activite cyclonique en cours sur le sud-Ouest de l'Ocean Indien

 

PERSPECTIVES POUR LES PROCHAINS JOURS

Legende cyclogenese

 

Bulletin d'activité cyclonique et bulletins CMRS et ZCIT

Bulletin d'Activité Cyclonique
(émis que lorsqu'un système tropical est suivi par le CMRS
sur le Bassin du Sud-Ouest de l'océan Indien)

Bulletin ZCIT
(suivi quotidien sur l'activité cyclonique et les conditions météorologiques tropicales sur le Sud-Ouest de l'océan Indien)
Bulletin CMRS
(d'analyse et de prévision cyclonique sur le Sud-Ouest de l'océan Indien
émis seulement lorsqu'un système est suivi par le CMRS)

 

Consignes à la population lors de l'approche d'un cyclone
(Extrait du plan ORSEC cyclone)

Fichiers à télécharger :Carte cyclonique (729,5ko)

Guide de l'alerte cyclonique (402,9ko)

PRE-ALERTE JAUNE CYCLONIQUE

Quelle est la situation ?


« Un évènement de nature cyclonique (tempête tropicale ou cyclone) évolue dans la zone et peut représenter une menace pour La Réunion dans les jours qui suivent (délai de 24 à 72 heures) »


Que faire ?


  • Rester vigilant et se tenir informé de l'évolution du phénomène en restant à l'écoute des bulletins de Météo France, des communiqués de la préfecture, de la presse locale, www.meteofrance.re

  • Ne pas écouter les rumeurs et ne pas contribuer à leur propagation. Sur les réseaux sociaux, suivez les comptes officiels : @préfet974 sur twitter, Gendarmerie et Police nationale à La Réunion sur facebook. Météo-France pour l'océan Indien : https://www.facebook.com/MeteoFranceOceanIndien/

  • Noter les numéros de téléphones utiles : SAMU (15), Pompiers (18), Police ou gendarmerie (17), le CROSS (196) pour le sauvetage en mer, le répondeur de Météo–France (08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et 08.97.65.01.01 pour le point cyclone).

  • Vérifier l'adresse et le numéro de téléphone du centre d'hébergement le plus proche de son domicile.

  • Vérifier les réserves de nourriture, d'eau potable et de médicaments pour les jours à venir. En prévision d'éventuelles coupures d'eau, se doter de jerricans et récipients propres, constitués de matériaux à contact alimentaire et n'ayant pas contenu de produits toxiques ou dangereux.

  • S'assurer de disposer d'une lampe et d'une radio à piles, et de piles de rechange en nombre suffisant.

  • Ne pas s'exposer : ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne, ni de sorties en mer de plus de 24 heures, ne pas s'approcher du rivage en cas de forte houle, ne pas emprunter les ravines et les lits de rivière, ne pas s'approcher du rivage en cas de forte houle, ne tenter en aucun cas de franchir un radier submergé (à La Réunion, l'imprudence et le non-respect de cette dernière règle sont responsables de l'essentiel des pertes en vie humaine liées aux dépressions et cyclones de ces 20 dernières années).

  • Vérifier son habitation (le fonctionnement des portes, fenêtres, et volets …).

  • Les malades sensibles (insuffisants rénaux ou respiratoires) sont invités à se rapprocher des organismes de santé ou associations qui les suivent habituellement.

Menace potentielle
pour La Réunion dans les jours qui suivent (délai de 24 à 72 heures)

Je m'informe

ALERTE ORANGE CYCLONIQUE

Quelle est la situation ?


« Un évènement de nature cyclonique (tempête tropicale ou cyclone) évolue dans la zone et représente un danger pour La Réunion dans les 24 heures qui suivent. »


Que faire ?


  • Rester vigilant et se tenir informé de l'évolution du phénomène en restant à l'écoute des bulletins de Météo-France, des communiqués de la préfecture, de la presse locale...

  • Éviter de sortir si les conditions météorologiques deviennent trop mauvaises : ne pas s'approcher du rivage en cas de forte houle, ne pas emprunter les ravines et les lits de rivière, ne tenter en aucun cas de franchir un radier submergé.

  • Faire les derniers achats pour constituer les réserves.

Préparer son habitation :


  • Consolider et protéger les ouvertures, et notamment les fenêtres (volets, planches...) et au besoin, coller de grandes bandes d'adhésif en croix sur les vitres.

  • Préparer la pièce la plus sûre de l'habitation pour vous accueillir durant le passage du phénomène.

  • Faire connaître le choix de votre abri à votre entourage et s'y tenir.

  • Mettre les animaux à l'abri.

  • Rentrer tous les objets susceptibles d'être emportés par les eaux et par le vent, qui pourrait les transformer en objets meurtriers.

  • Mettre à l'abri et hors d'eau les documents administratifs.

  • Faire le plein de carburant de son véhicule et le garer dans un endroit protégé.

  • Selon la situation de son domicile (zone inondable, bordure de ravine, de rivière ou de mer), se préparer à une évacuation éventuelle au cas où l'évolution de la situation justifierait cette mesure de sauvegarde.

Danger éventuel
pour La Réunion dans les 24 heures qui suivent

Je me prépare

ALERTE ROUGE CYCLONIQUE

Quelle est la situation ?


"Un évènement de nature cyclonique (tempête tropicale ou cyclone) impacte La Réunion avec des effets attendus liés à la pluie ou aux vents importants à très importants sur tout ou partie du territoire."


Que faire ?


  • Profiter du préavis de 3 heures pour rejoindre son habitation et se mettre à l'abri dans la pièce la plus solide de l'habitation : à l'issue de ce préavis, il est interdit de circuler à pied ou en voiture.

  • S'éloigner des ouvertures pour éviter les projections de verre en cas de bris.

  • Rester calme, ne pas paniquer et ne plus sortir.

  • N'utiliser le téléphone qu'en cas d'absolue nécessité.

  • Se préparer à subir des coupures d'électricité et d'eau potable.

  • Se tenir très régulièrement informé de la situation météorologique et suivre scrupuleusement les consignes officielles et conseils diffusés jusqu'à la levée de l'alerte cyclonique.

  • Ne pas tenter de faire "sa propre météo" : une zone de l'île peut se trouver provisoirement protégée des vents violents par la montagne et, de ce fait, les conditions météorologiques observées au-dehors peuvent ne pas rendre compte de la réalité et de l'imminence du danger. Ne pas se laisser "piéger" !

  • Si la maison commence à se dégrader voire à s'effondrer, se protéger éventuellement sous un matelas ou chercher refuge sous un meuble robuste (table, lit ...).

  • Se méfier du passage de l'oeil : si l'oeil (qui est la zone de calme relatif située au centre du cyclone) passe sur l'île, ne aps se laisser, là non plus, tromper par l'amélioration temporaire des conditions météorologiques. Rester à l'abri chez soi. Ne sortir que si l'habitation ayant trop souffert, n'offre plus un abri suffisant. Dans ce cas chercher refuge le plus près de son domicile et rester le moins possible dehors.

Danger imminent
pour La Réunion, préavis de 3 heures

Je me confine

ALERTE VIOLETTE CYCLONIQUE

Quelle est la situation ?


"Un cyclone tropical (cyclone majeur) impacte La Réunion avec des vents cycloniques de plus de 200 km/h et représente un danger imminent pour tout ou partie de l'île"


Que faire ?


  • Rester à l'abri et ne sortir sous aucun prétexte : des vents cycloniques supérieurs à 200 km/h doivent être considérés comme potentiellement meurtriers.

  • Se barricader.

  • Respecter l'ensemble des consignes relatives à l'alerte rouge cyclonique.

  • Attendre impérativement les consignes officielles diffusées sur ls radios avant de changer de posture.

Danger exceptionnel
pour toute ou partie de La Réunion

Je reste confiné

PHASE DE SAUVEGARDE CYCLONIQUE

Quelle est la situation ?


"La menace cyclonique s'éloigne mais le météore a causé des dégâts. Même si les conditions météorologiques sont en cours d'amélioration, des dangers subsistent (inondations, coulées de boue, fils électriques à terre, routes coupées, radiers submergés, arbres arrachés ...) pouvant justifier des interdictions de circulation sur tout ou partie des axes routiers. Les équipes de déblaiement et de secours doivent pouvoir commencer à travailler sans être gênées dans leur déplacement et leurs activités."


Que faire ?


  • Se tenir informé de la situation et des conséquences du passage du phénomène sur l'île.

  • Rester prudent en sortant de l'endroit où vous étiez abrité.

  • Essayer d'établir un bilan des dégâts autour de votre habitation en restant très prudent :
    • Consolider et réparer votre habitation sans prendre de risque ;
    • Rester éloigné des points bas, des cours d'eau et des pentes abruptes ;
    • Dégager les alentours de votre habitation et déblayer les abords prudemment ;
    • Ne pas toucher les fils électriques et téléphoniques rompus et tombés à terre ;
    • Assister les voisins et prévenir les secours en cas de besoin.

  • A l'extérieur, ne pas toucher aux fils électriques tombés à terre. Les signaler aux agents de l'EDF qui feront le nécessaire.

  • La population est invitée à limiter ses déplacements en véhicules au strict nécessaire.
  • En cas de nécessité de déplacement, se renseigner sur l'état du réseau routier avant de prendre votre véhicule et s'assurer que la circulation est autorisée.

  • Ne pas s'aventurer sur les radiers submergés, ni dans les ravines et les lits des rivières en crue.

  • Ne pas gêner le travail des équipes d'intervention et de secours et ne pas encombrer les voies de circulation.

  • Vérifier la qualité de l'eau avant de la consommer ainsi que les aliments du réfrigérateur. Ne pas oublier que l'eau du robinet peut rester impropre à la consommation plusieurs jours après l'arrêt des pluies. En conséquence, il est impératif de la faire bouillir pendant 3 minutes avant de la boire.

  • Ne pas encombrer le standard des différents services (pompiers, EDF, opérateurs téléphoniques, services d'eau potable ou d'assainissement, ...). Si un incident a été rapporté, le message a été enregistré et noté. Un deuxième appel ne fait qu'encombrer les réseaux et empêche d'autres appels.


Je me tiens informé des consignes