glossaire

 

Les termes anglais sont indiqués en italique. Ils sont parfois utilisés tels quels même dans des textes francophones.
Ce glossaire rassemble de nombreux concepts et notions qu´il est nécessaire de maîtriser dans le domaine de la météorologie tropicale en général et du suivi des systèmes tropicaux, ainsi que certaines spécificités en usage au CMRS de la Réunion. Certains termes ont plusieurs sens, les définitions OMM ou le langage courant ayant parfois des significations différentes de celles des spécialistes cyclones (ex : "thalweg de mousson").   

 

GLOSSAIRE et ACRONYMES : E

E :

Eye number. Nombre de l'œil (acronyme utilisé lors de l'analyse de systèmes tropicaux par la technique de Dvorak)

EA :

Eye Adjustment Number. Nombre d'ajustement de l'œil, ou ajustement du nombre de l'œil (technique de Dvorak).

ECMWF :

European Centre for Medium range Weather Forecasting. Centre européen de prévisions à moyenne échéance. Voir CEP

Effet baromètre inverse :

élévation du niveau de la mer au centre d'un système tropical résultant d'un ajustement dynamique suite à la baisse de pression à cet endroit. Cette élévation est de 1 cm pour une baisse de 1 hPa de la pression au niveau de la mer, mais une augmentation substantielle peut se produire en fonction de l'interaction avec la bathymétrie locale.

Ekman :

(pompage d') : la convection et les forces de frottements sont deux processus physiques qui induisent de la convergence en basse troposphère. Cette convergence de basses couches génère des ascendances au sein de la couche limite atmosphérique appelées "pompage d'Ekman". Le sommet de la "couche d'Ekman" est situé vers les 1000 m d'altitude.

EIR :

Enhanced InfraRed: Infrarouge à contraste renforcé : canal infrarouge associé à une palette de couleurs liée à des gammes de températures (très utilisé dans l'analyse d'intensité des cyclones tropicaux par la technique de Dvorak).

El Niño :

(voir ENSO) : réchauffement anormal de l'océan au large de la côte ouest de l'Amérique du Sud, habituellement accompagné par de fortes pluies dans les régions côtières du Pérou et du Chili.

EMZPCOI :

Etat major de zone et de protection civile de l'océan Indien.

Ensemencement :

en ce qui concerne les cyclones, tentative de modification de leur comportement par introduction d'un agent d'ensemencement des nuages.

ENSO :

El Niño Southern Oscillation (ENSO). Voir Oscillation Australe dite El Niño.
Dans son sens originel, El Niño est un courant d'eaux chaudes qui circule le long de la côte de l'Equateur et du Pérou, perturbant les pêcheries locales. Ce phénomène océanique est associé à une fluctuation du régime de pression de surface intertropicale et à la circulation dans l'océan Indien et le Pacifique, dénommée Oscillation australe. Collectivement, ce phénomène couplé océan-atmosphère est désigné sous le nom d'Oscillation Australe El Niño, (El Niño Southern Oscillation ou ENSO). Lorsqu'un épisode El Niño se produit, les alizés dominants diminuent et le contre-courant équatorial se renforce ; en conséquence, les eaux chaudes de surface dans la zone de l'Indonésie (appelées warm pool) se déplacent vers l'est pour recouvrir les eaux froides du courant péruvien. Ce phénomène a des incidences importantes sur le vent, la température de la mer à la surface et les régimes de précipitations dans le Pacifique tropical et dans nombre de régions dans le monde. L'inverse d'un épisode El Niño est dénommé La Niña. (source GIEC)
El Niño empêche la formation de tempêtes tropicales et d'ouragans sur l'Atlantique, mais augmente le nombre de tempêtes tropicales qui touchent l'est et le centre de l'océan Pacifique. (source meteo.fr)

EOS :

Earth Observing System

EP_10 :

moyenne des prévisions des 10 meilleurs runs issus de la prévision d'ensemble du CEP. Ces 10 meilleurs runs sont ceux qui présentent la prévision à h+12 la plus proche de l'analyse effectuée 12 heures après.

EP_51 :

moyenne des 51 runs de la prévision d'ensemble du CEP (50 runs perturbés + run de contrôle non perturbé)

EPS :

Ensemble Prediction System (ou dans un autre contexte : Système polaire d'Eumetsat)

Equateur météorologique :

position annuelle moyenne du thalweg équatorial qui se situe vers 5N plutôt que sur l'équateur géographique.

 

Erreur de parallaxe :

décalage qui peut exister entre la position réelle du centre d'un système tropical et celle apparente sur l'image satellite quand celui-ci n'est pas positionné au zénith du système.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Erreur moyenne de prévision de trajectoire :

distance entre la position prévue et la position réelle estimée (celle finalement retenue dans la best-track) du centre d'un système tropical. Pour la saison 2007-2008, toutes intensités confondues, l'erreur moyenne de prévision du CMRS de la Réunion sur le sud-ouest de l'océan Indien a été de 80 km à 12 heures d'échéance, 120 km à 24 heures, 200 km à 48 heures et 250 km à 72 heures, tandis que l'erreur d'analyse (différence entre la position estimée en temps réel et celle estimée après ré-analyse ultérieure) est de l'ordre de 35 km.
Pour plus d'informations, voir la rubrique "Qualité des prévisions".

ERS :

European Remote Sensing. Satellite de recherche européen de télédétection, disposant notamment d'un radar diffusiomètre (voir QuikScat pour autres détails).

ESA :

European Space Agency. Agence spatiale européenne.

Eumetnet :

réseau des services météorologiques européens.

Eumetsat :

European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites. Organisation européenne pour l'exploitation des satellites météorologiques.

Etage des nuages :

l'atmosphère est divisée en trois étages dont les limites se chevauchent et varient selon la latitude ; on distingue à cet égard, les régions polaires, tempérées et tropicales. Les hauteurs approximatives sont indiquées dans le tableau suivant.

Etage Régions polaires Régions tempérées Régions tropicales
Supérieur 3-8 km 5-13 km 6-18 km
Moyen 2-4 km 2-7 km 2-8 km
Inférieur <2 km < 2 km < 2 km

Etat de la mer :

agitation locale de la mer due à l'effet combiné du vent et de la houle.
 


Etat de la mer et houle générée en fonction de la vitesse du vent
Echelle Beaufort