glossaire

 

Les termes anglais sont indiqués en italique. Ils sont parfois utilisés tels quels même dans des textes francophones.
Ce glossaire rassemble de nombreux concepts et notions qu´il est nécessaire de maîtriser dans le domaine de la météorologie tropicale en général et du suivi des systèmes tropicaux, ainsi que certaines spécificités en usage au CMRS de la Réunion. Certains termes ont plusieurs sens, les définitions OMM ou le langage courant ayant parfois des significations différentes de celles des spécialistes cyclones (ex : "thalweg de mousson").   

 

GLOSSAIRE et ACRONYMES : I

ICAO:

International Civil Aviation Organization. Organisation de l'aviation civile internationale (OACI).

IR :

Infrarouge (Infrared). Gamme de fréquence utilisée en imagerie satellitaire et donnant accès à une image thermique des sommets nuageux (de jour comme de nuit). Le rayonnement infrarouge est un rayonnement électromagnétique de longueur d'onde comprise entre 0,75 et 1000 μm. Le rayonnement proche infrarouge (near-infrared radiation) est un rayonnement IR de longueurs d'onde courtes, entre 0,75 et 3 μm.

ITCZ :

InterTropical Convergence Zone (voir ZCIT : Zone de Convergence InterTropicale).

Instabilité :

propriété de l'état de repos ou de mouvement permanent d'un système tel que toute perturbation de cet état s'amplifiera. En météorologie, ce terme est employé comme synonyme d' "instabilité hydrostatique", caractérisant un état de l'atmosphère dans lequel toute particule d'air écartée légèrement de son niveau initial tendra à s'en éloigner davantage. Une masse d'air instable est le siège de mouvements ascendants et de convection.

Instabilité conditionnelle de deuxième espèce :

instabilité entraînée par l'interaction entre la convection cumuliforme et une perturbation à grande échelle, où le dégagement de chaleur latente dans la formation des cumulus fournit l'énergie permettant au système à grande échelle de se développer.

Inversion :

(couche d') : couche de l'atmosphère dans laquelle la température augmente ou demeure constante avec l'altitude.

Isobare :

ligne joignant les points d'égale pression sur une surface (surface horizontale, plan de coupe verticale, etc ... ).

Isohyète :

ligne joignant des points d'égale hauteur de précipitation recueillie pendant une période donnée.

Isohypse :

ligne joignant les points d'égale hauteur géopotentielle sur une surface donnée, généralement une surface isobare.

Isotache :

(ou isotaque) : ligne joignant les points d'égale vitesse du vent.