glossaire

 

Les termes anglais sont indiqués en italique. Ils sont parfois utilisés tels quels même dans des textes francophones.
Ce glossaire rassemble de nombreux concepts et notions qu´il est nécessaire de maîtriser dans le domaine de la météorologie tropicale en général et du suivi des systèmes tropicaux, ainsi que certaines spécificités en usage au CMRS de la Réunion. Certains termes ont plusieurs sens, les définitions OMM ou le langage courant ayant parfois des significations différentes de celles des spécialistes cyclones (ex : "thalweg de mousson").   

 

GLOSSAIRE et ACRONYMES : O

OACI :

Organisation de l'Aviation Civile Internationale. L'atmosphère dite OACI est une atmosphère type (moyenne) dont les caractéristiques principales sont les suivantes : Pmer de 1013,25 hPa, gradient vertical de température de 6,5°C/km de la surface jusqu'à la tropopause située à 11 km.

Observation :

une observation a-synoptique est une observation effectuée en dehors des heures synoptiques régulières.

ODT :

Objective Dvorak Technique. Méthode de Dvorak objective. Voir ADT.

Œil :

(d'un cyclone): partie centrale d'un cyclone où le vent est faible et le ciel généralement peu nuageux. Cette zone est située à l'intérieur du mur circulaire de nuages de convection, et son centre géométrique est considéré comme étant le centre du cyclone tropical.

OLR :

Outgoing Longwave Radiation. Rayonnement ascendant de grande longueur d'onde. Paramètre calculé en haute troposphère à partir de températures qui sont dérivées de radiances (mesures satellitaires). En pratique, le champs d'OLR est un bon indicateur de la convection profonde en régions tropicales lorsque les valeurs sont inférieures à 240 W/m2.

OMM :

Organisation Météorologique Mondiale (World Meteorological Organization ou WMO). Organisme spécialisé de l'ONU traitant de la coordination mondiale des activités météorologiques.

Onde atmosphérique :

toute configuration ayant une périodicité facilement identifiable dans le temps et/ou l'espace. En météorologie, ondes dans la configuration horizontale.

Onde de gravité :

onde caractérisée par des déplacements verticaux d'air stable à partir du niveau d'équilibre statique de cet air.

Onde de tempête :

(storm surge), ou surcote : différence due à l'effet d'une perturbation météorologique (en raison des  conditions extrêmes de vent et de pression (voir effet baromètre inverse)) et entre le niveau effectif de la marée (marée de tempête, storm tide) et le niveau que celle-ci aurait atteint en l'absence de perturbation météorologique (marée astronomique). A ne pas confondre avec la houle cyclonique

Coastline with a steep slope

Coastline with a gentle slope

La montée de l'eau résultante dépend également de la pente du plateau continental. Cette montée sera moins forte avec une pente raide qu'avec une pente douce.

Onde de Rossby :

grande onde, onde planétaire, onde majeure : onde de la circulation atmosphérique dans une des zones principales de vent d'ouest, caractérisée par une grande longueur d'onde et une amplitude significative.

Onde instable :

onde dont l'amplitude croît avec le temps.

ONU :

Organisation des Nations Unies.

Orographique :

lié au relief du sol.

Oscillation australe :

va-et-vient de grande échelle de la pression entre les océans Pacifique et Indien (Walker, 1923). Ce va-et-vient de masse entre les hémisphères entraîne des changements importants dans le régime des vents, des températures et des pluies. Voir ENSO.

Oscillation de l'Atlantique Nord :

(OAN) : l'Oscillation de l'Atlantique Nord consiste en variations opposées de la pression barométrique près de l'Islande et près des Açores. En moyenne, un courant d'ouest, entre la zone de basse pression de l'Islande et la zone de haute pression des Açores fluctue sur des échelles temporelles allant de jours à des décennies, et peut quelquefois être inversée.

Ouragan :

expression utilisée dans l'Atlantique pour désigner le même phénomène que le cyclone tropical. Terme correspondant à la force 12 sur l'échelle de Beaufort.