glossaire

 

Les termes anglais sont indiqués en italique. Ils sont parfois utilisés tels quels même dans des textes francophones.
Ce glossaire rassemble de nombreux concepts et notions qu´il est nécessaire de maîtriser dans le domaine de la météorologie tropicale en général et du suivi des systèmes tropicaux, ainsi que certaines spécificités en usage au CMRS de la Réunion. Certains termes ont plusieurs sens, les définitions OMM ou le langage courant ayant parfois des significations différentes de celles des spécialistes cyclones (ex : "thalweg de mousson").   

 

 

GLOSSAIRE et ACRONYMES : S

SAB :

Satellite Analysis Branch (NOAA/NESDIS). Le SAB fait partie de la division Satellite Services Division de la NESDIS. Il est le point focal opérationnel pour les produits en temps réel issus de l'imagerie satellitaire. Il est également chargé d"élaborer des analyses d"intensité sur les systèmes tropicaux en utilisant la technique de Dvorak.

Saffir-Simpson (échelle de) :

Echelle utilisée pour la classification des ouragans sur l'Atlantique nord et le Pacifique nord-est, avec des vents soutenus, moyennés sur 1 minute.

Classification
Classe 1
Classe 2
Classe 3
Classe 4
Classe 5
Pression (hPa) > 980 965-979 945-964 920-944 < 920
Vent (km/h) 118-153 154-177 178-209 210-249 > 249
Vent (nœuds) 64-83 84-96 97-113 114-135 > 136
Dégâts causés Minimes Modérés Intenses Extrêmes Catastrophiques

Echelle de Saffir-Simpson

Saison cyclonique :

Sur le sud-ouest de l'océan Indien, période allant du 1er juillet au 30 juin de l'année suivante (avant 2002, c'était du 1er aout au 31 juillet). 9 perturbations sur 10 se forment du 15 novembre au 30 avril, ce qui correspond à la "saison cyclonique officielle".

Satellite géostationnaire :

satellite météorologique décrivant une orbite dans le plan équatorial de la Terre à une altitude approximative de 36 000 km avec une vitesse angulaire égale à celle de la Terre. Il peut donc fournir en continu des renseignements sur une zone circulaire d'environ 50° centré sur un point sous-satellite fixe sur l'équateur.

Satellite défilant, ou satellite à défilement (near-polar orbiting satellite) :

satellite météorologique dont l'orbite est à la fois quasi-circulaire et quasi-polaire. Le déplacement du satellite et le fait que la Terre tourne sur elle-même permettent au satellite de fournir des données pour des bandes (allant jusqu'à 3000 km) allant d'un pôle à l'autre et qui se chevauchent ou non d'un passage à l'autre. L'altitude du satellite peut-être choisie à l'intérieur d'une vaste gamme (600 à 1500 km) de manière à assurer la fourniture bi-quotidienne de données relatives à l'ensemble du globe.

SD :

Subtropical depression (dépression subtropicale).

SLP :

sea-level pressure. Pression réduite au niveau de la mer.

SMDSM :

Système Mondial de Détresse et de Sécurité en Mer. Global Maritime Distress and Safety System (GMDSS).
Ce sigle désigne la nouvelle réglementation maritime internationale définissant les moyens de radiocommunications et de repérage exigibles sur les navires pour assurer la sécurité de la vie humaine en mer. Elle s'appuie principalement sur les radiocommunications spatiales qui offrent en permanence une couverture fiable et quasi totale des océans.

SMT :

Système Mondial de Télécommunication. Système mondial coordonné qui se compose d'installations et moyens de télécommunications propres à assurer rapidement la collecte, l'échange et la diffusion de données d'observation et d'information traitées dans le cadre de la veille météorologique mondiale.

SMTD :

Système Mondial de Traitement des Données. (Gobal data-processing System (GDPS)). Système mondial coordonné composé de centres météorologiques et de moyens propres à assurer le traitement, le stockage et la recherche de données météorologiques dans le cadre de la veille météorologique mondiale.

SOOI:

Sud-Ouest de l'Océan Indien South West Indian Ocean (SWIO) . Zone de responsabilité du CMRS de La Réunion, s'étendant d'ouest en est des côtes africaines jusqu'au 90ème méridien Est, et du nord au sud de l'équateur jusqu'au 40ème parallèle Sud.

SSMI :

Special Sensor Microwave Imager. Radiomètre travaillant dans des gammes de fréquences micro-ondes et embarqué à bord des satellites météorologiques défilants militaires américains (Defense Meteorological Satellite Program (DMSP) .

SST :

Sea Surface Temperature

Stratosphère :

région de l'atmosphère, située entre la tropopause et la stratopause, dans laquelle la température, en général, croît avec l'altitude.

Subsidence :

lent affaissement d'une masse d'air sur une vaste région généralement accompagné d'une divergence horizontale dans les couches inférieures. L'air en subsidence se comprime et se réchauffe et sa stabilité initiale est ordinairement augmentée. L'inversion de subsidence est une inversion de température causée par le réchauffement adiabatique d'une couche d'air en subsidence.

Synoptique (échelle) :

échelle des systèmes de basses et hautes pressions de la basse atmosphère dont les dimensions typiques vont d'environ 1000 à 2500 kilomètres.

Synoptique (heure) :

heure (UTC (Universal Time Coordinated)) déterminée par entente internationale à laquelle des observations météorologiques simultanées sont effectuées dans l'ensemble des stations d'observation du globe.

Synergie :

station de travail du prévisionniste, ensemble de logiciels permettant de visualiser l'ensemble des données météorologiques nécessaires aux météorologistes et de produire des bulletins : images satellite, images radar, sorties de modèles numériques, observations. Ce système a été développé par Météo-France et est utilisé dans de nombreux pays.

Système d'alerte cyclonique :

(à La Réunion) : Le Préfet est la seule autorité habilitée à déclencher les alertes cycloniques (prévues dans le plan de secours spécialisé "cyclones"). En fonction des prévisions météorologiques concernant l'évolution d'un phénomène cyclonique, le Directeur interrégional de Météo-France (ou son représentant) est seul compétent pour renseigner et proposer au préfet les décisions de déclenchement des alertes, qui sont les suivantes :

  • Pré-alerte cyclonique: mise en garde contre le péril cyclonique. Une perturbation tropicale évolue dans la zone et représente une menace potentielle pour La Réunion dans les jours qui viennent (au-delà de 24 h).
  • Alerte orange cyclonique: la menace cyclonique se précise. Il peut y avoir danger pour le département dans les 24 heures à venir. Les établissements scolaires et les crèches ferment, mais la vie économique continue.
  • Alerte rouge cyclonique: le danger cyclonique est imminent. Le phénomène affectera La Réunion dans les heures qui viennent. Il est alors interdit de circuler. Le passage en alerte rouge est annoncé avec un préavis de 3 heures pour permettre à la population de se mettre à l'abri.
  • Phase de sauvegarde cyclonique: la menace cyclonique est écartée, mais des dangers subsistent. Etablissements scolaires et crèches restent fermés, mais la vie économique reprend.


Tableau des alertes et consignes officielles à la population