Le coin de l'éducation

 
 
 
♦  introduction
♦  le vent
♦  les précipitations
♦  la houle
♦  la marée de tempête



 

 
 

 

La FAQ (Foire Aux Questions) tente de répondre aux interrogations classiques concernant les ouragans, typhons et cyclones tropicaux.
Elle est autant que possible adaptée à l'hémiphère Sud, et fournit aussi des références bibliographiques aux lecteurs souhaitant approfondir les sujets.


Remerciements à Sim Aberson, Jack Beven, Gary Padgett, Tom Berg, Julian Heming, Gary Gray, Frank Woodcock, Stephen Caparotta, Steven Young, D. Walston, James Lewis Free, Jon Gill, Miles Lawrence, Robert A. Black, Bill McCaul, Bart Hagemeyer, Frank Marks, Joe Cione, Frank Lepore, Jan Nul, John Guiney, Chris Landsea, Philippe Caroff, Thierry Dupont et Anne-Claire Fontan pour avoir contribué à cette FAQ.

Source principale de la FAQ : NOAA.
Adaptation : Centre des Cyclones Tropicaux de La Réunion.
Traduction : Centre des Cyclones Tropicaux de La Réunion et Météo-France Nouvelle-Calédonie   

 


FAQ
E : Records relatifs aux cyclones tropicaux

E1) Quel est le cyclone tropical le plus intense jamais connu ?
E2) Quel cyclone tropical s'est intensifié le plus rapidement?
E3) Quel cyclone tropical a provoqué la plus importante marée de tempête ?
E4) Quels cyclones ont provoqué les plus fortes précipitations ?
E5) Quels ont été respectivement le plus grand et le plus petit cyclone de l'histoire ?
E6) Quel cyclone tropical a duré le plus longtemps ?


Sujet E1) Quel est le cyclone tropical le plus intense jamais connu ?

Traduction de la contribution de Chris Landsea.

On a enregistré une pression au centre de 870 hPa dans le typhon TIP sur l´océan Pacifique Nord-Ouest, le 12 octobre 1979. Les vents moyens de surface ont été estimés à 85 m/s (165 kt) (Dunnavan and Diercks 1980).
Le typhon Nancy, le 12 septembre 1961, toujours sur le Pacifique Nord-Ouest, avait des vents moyens estimés à 185 kt avec une pression centrale de 888 hPa. Cependant, il est maintenant reconnu (Black 1992) que les vents soutenus maximums dans les typhons, des années 1940 aux années 1960, étaient surestimés et que les valeurs de 185 kt sont quelque peu surévaluées (de nombreux cas ont été enregistrés entre 165 kt et 180 kt).
Il faut noter qu´en 2005, l´ouragan Wilma avec une pression au centre de 882 hPa (estimée grâce à une dropsonde), est le plus intense [par sa pression au niveau de la mer] pour le bassin Atlantique ; il est presque 12 hPa plus faible (precision plus grande) que le Typhon TIP de l´océan Pacifique Nord-Ouest (voir plus haut).
Alors que les pressions centrales pour les typhons du Pacifique Nord-Ouest sont globalement les plus basses, les ouragans de Atlantique Nord génèrent des vents soutenus comparables à ceux du Pacifique Nord-Ouest. Selon la base de données des trajectoires, les deux ouragans Camille (1969) et Allen (1980) ont eu des vents moyens estimés de 165 kt. La mesure de tels vents est fortement suspecte puisqu´à ces vitesses, les instruments de mesure sont soient complètement détruits, soient fortement endommagés.
 

Sujet E2) Quel cyclone tropical s´est intensifié le plus rapidement ?

Traduction de la contribution de Chris Landsea.

L´ouragan Wilma en 2005 est descendu de 954 hPa à 901 hPa sur une période 5 heures et 23 minutes, soit une baisse de 9.8 hPa/h. Les vents ont augmenté de 70 à 82 m/s (130 kt à 160kt) au cours de la même période.
L´ouragan Beulah en 1967 a subit une baisse de 6.33 hPa/h sur une période de 6 heures.
Le typhon Forrest en septembre 1983 sur l´océan Pacifique Nord-Ouest a vu sa pression chuter de 100 hPa (976 à 876 hPa) en seulement 24 h (Roger Edson, communication personnelle). Les vents moyens estimés de surface ont augmenté de 30 kt en 6 h et 85 kt en un jour (de 65 à 150 kt).

Sujet E3) Quel cyclone tropical a provoqué la plus importante marée de tempête ?

Traduction de la contribution de Chris Landsea.

Le cyclone de Bathurst Bay, également connu comme le Cyclone Tropical Mahina, a provoqué une marée de tempête de 13 m (environ 42 ft) à Bathurst Bay, Australie en 1899 Whittingham (1958).
D´autres rapports de la même époque donnent une surcote de 14.6 m. Poissons et dauphins ont été retrouvés sur des falaises de 15 m de hauteur.
 

Sujet E4) Quels cyclones ont provoqué les plus fortes précipitations ?


Le cyclone tropical GAMEDE vu par le radar de La Réunion.


                  Quelques records mondiaux de La Réunion :
Période Quantité Station Système tropical Dates
12h 1144 mm Foc-Foc, La Réunion Denise 7-8 janvier 1966
24h 1825 mm Foc-Foc, La Réunion Denise 7-8 janvier 1966
72h 3930 mm Commerson, La Réunion Gamede 24-27 février 2007
5 jours 4979 mm Commerson, La Réunion Hyacinthe 23-27 janvier 1980
10 jours 5678 mm Commerson, La Réunion Hyacinthe 18-27 janvier 1980


Tableau des autres records


Sujet E5) Quels ont été respectivement le plus grand et le plus petit système tropical de l´histoire ?

Traduction de la contribution de Chris Landsea. Mis à jour par Neal Dorst.

Les vents de force "coup de vent" (17 m/s [34 kt] (vent moyenné sur une minute)) du typhon TIP atteignaient un rayon de 1100 km, le 12 octobre 1979, (Dunnavan and Diercks 1980).

La tempête tropicale Marco (2008) avait des vents de force "coup de vent" qui s'étendaient seulement sur 19 km autour du centre de sa circulation. (NHC Tropical Cyclone Report). Ce nouveau record bat l'ancien détenu par le cyclone tropical Tracy dont les vents force "coup de vent" s'étendaient seulement dans un rayon de 50 km quand il toucha Darwin, Australie, le 24 décembre 1974. (Bureau of Meteorology 1977).

Cela signifie que les vents de force "coup de vent" de TIP couvraient environ 3.8 millions de km2 et que ceux de MARCO seulement 1.1 milliers de km 2, soit 0.03% de la surface de Tip.

Typhon Tip Tempete Tropicale Marco
Typhon Tip Tempete Tropicale Marco

 


 

Sujet E6) Quel cyclone tropical a duré le plus longtemps ?

Traduction de la contribution de Neal Dorst et contribution d'Anne-Claire Fontan.

Si la durée de vie moyenne d´un cyclone tourne autour d´une dizaine de jours, certains phénomènes peuvent faire preuve d´une longévité nettement supérieure.

Océan Indien Sud

  • Ainsi le cyclone Georgette a été suivi durant 24 jours entre le 10 janvier et le 2 février 1968 et détient la palme de la plus longue durée de vie pour un système dépressionnaire dans le Sud-Ouest de l´océan Indien depuis le début de l'ère satellitale (1967).
  • Parmi les cyclones de l´histoire plus récente ayant également fait preuve d´une longévité particulièrement remarquable, on peut citer Alibera, qui a sévi durant plus de trois semaines - entre le 16 décembre 1989 et le 7 janvier 1990. Durant cette longue période, Alibera a stationné notamment pendant près de 6 jours dans le secteur au nord-est de Tromelin, effectuant plusieurs boucles. Ces changements de cap fréquents ont rendu le suivi du météore extrêmement pénible pour les prévisionnistes de l´époque.
    Par chance cette situation se produisit assez loin au nord des Mascareignes, pour éviter de se retrouver en alerte cyclonique une semaine durant.
    Le 1er janvier 1990, Alibera a ensuite frappé la côte sud-est de Madagascar au stade cyclonique, un peu au nord de Mananjary, avec des rafales de l´ordre de 200 km/h. Pertes en vies humaines et dégâts catastrophiques furent associés à ce triste Nouvel An.
  • Plus récemment il faut citer Eline : s´il n´a fréquenté la zone de responsabilité du CMRS de La Réunion que trois semaines durant (du 8 au 29 février 2000), ce météore, exceptionnel à plusieurs points de vue, était né début février sur le Sud-Est de l´océan Indien (où il fut initialement dénommé Léon) et sa longévité surpasse donc celle de Georgette, puisque de ses prémices au sud de Bali, jusqu´à sa dissipation en territoire namibien, c´est un mois de février entier qui s´est écoulé (bissextile qui plus est !).
Pacifique Nord

L´ouragan/typhon John a duré 31 jours quand il a traversé les deux bassins du Pacifique Nord, Nord-Est et Nord-Ouest, en août et septembre 1994. Il s´est formé dans le Pacifique Nord-Est, où il a atteint la force de cyclone, s´est déplacé vers l´ouest et a franchi la ligne de changement de date ; il a été renommé typhon John, il a recourbé sa trajectoire vers le nord puis vers l´est, a franchi à nouveau la ligne de changement de date et a été renommé ouragan John.

Atlantique

L'ouragan Ginger a duré 28 jours sur l´Océan Atlantique Nord en 1971.

Il faut noter qu´avant l´ère satellitaire (1961), de nombreuses durées de vie ont pu être sous-estimées.